Cobaye pour mon frère

De Gai-Éros
Aller à : navigation, rechercher
Cobaye pour mon frère
Texte paru le 2003-03-11 par Firebird   
Ce récit a été expédié par l'auteur pour sa publication sur l'archive


Fichier:Selfie25102014.jpg
Self-pic du 25-10-2014. Vous voulez être la vedette du jour? Envoyez-nous votre selfie par courriel
Cliquez ici pour voir tous les selfies
Essay.svg
Vous avez envie de participer à un récit, mais vous n'avez pas l'envie d'écrire beaucoup, faites avancer ces récits collaboratifs:

Vous voulez publier un nouveau texte, c'est facile, mais avant de commencer lisez Aide:Comment créer un texte.

Ceci n'est qu'une histoire fictive donc les noms et les événements sont
purement inventés!
Template-Books.pngSérie : Avec mon frère

  • Premier texte : Cobaye pour mon frère

Salut, je me présente: me m'apelle Ricky, j'ai un frère qui est un petit peu plus vieux que moi et beaucoup plus grand, avec un corps musclé dont toutes les filles rafollent et qui fait bander plus d'un mec, dont moi en premier. Malheureusement, il profite de cet avantage pleinement... En effet, il ne se passe pas un jour sans que celui-ci me traite de suceur de queues ou encore d'enculé. Si il savait... C'est vrai, je suis gay, j'aime les garçons, mais je ne l'ai jamais dit à personne. Je garde ce très lourd secret depuis quelques années. À chaque fois que je me fais ridiculiser par mon frère, c'est comme si un poid de plus était ajouté à mon secret qui est déjà assez lourd comme ça et même trop lourd à mon goût. Je ne peux plus le supporter, je sens que je vais craquer.

Le lendemain

Aujourd'hui, mon frère m'a encore ridiculisé pendant que mes parents n'étaient pas là. J'ai craqué, je lui ai dit devinez quoi? Oui que j'aime les queues, les garçons et que je suis gay. Je vous dis pas la réaction qu'il a eue! Il est resté bouche bée. Moi de mon côté, je suis allé me réfugier dans ma chambre, je réfléchissais à ce que je venais de dire à mon frère, à l'impact que cette révélation aurait si d'autres personnes viendraient à le savoir.

C'est alors que mon frère cogna à ma porte. Il entra et s'approcha de mon lit. Il me dit: "Excuse-moi pour toutes les méchancetés que je t'ai dites, je ne savais pas que tu étais gay et ne t'en fais pas, je vais garder le secret." Alors là, jamais je n'aurais pensé que mon frère était compréhensif à ce point, moi qui pensait qu'il n'était qu'un pauv'con. C'est alors qu'il me demanda ce que ça fait de se faire sucer et enculer par un mec. Je lui ai dit que le seul moyen de le savoir, c'était de l'expérimenter avec un mec. Il me demanda alors si j'acceptais d'être son cobaye pour cette expérience, soit-disant scientifique. Voyant que j'hésitais, il me supplia et il me fit la promesse que ce serait notre petit secret. C'est alors qu'il approcha sa bouche de la mienne pour me donnez un doux baiser suivi d'une longue et langoureuse pelle. Je lui dis dès cet instant que j'acceptais d'être son cobaye.

Il me déposa sur le lit délicatement et commença à me déshabiller tranquilement. Il commença par mon chandail. Dès que ce fut terminé, il s'attaqua à mon pantalon dont il commença à défaire la ceinture suivi du "snap" et de la fermeture-éclair. Après qu'il eut fait glisser celui-ci, il ne me restait que mon slip qui était d'ailleurs déformé par un début d'érection. Il prit soigneusement le slip et le fit glisser jusqu'au bas de mes jambes pour m'en débarasser.

Ensuite il prit ma bite avec finesse et la porta sensuelement à sa bouche. Il commença un léger mouvement de succion. Hum que c'est bon de se faire sucer, surtout par son frère, quelle sensation! Je l'arrêtai un moment pour lui dire que j'aimerais lui faire moi aussi une fellation. Il accepta sans boncher. Quelle ne fut pas ma surprise quand je découvris un gros et épais morceau de chair bien bandé et bien tentant! Je le mis tout de suite à mijoter dans ma bouche en jouant avec ma langue en la promenant sur toute la longeur. Peu après, il me demanda de me tourner de bord pour qu'il puisse me préparer le cul. Il commença à me passer la langue autour de ma rondelle puis il entra un doigt. Ensuite deux et enfin trois. Quand il vit que mon trou était bien prêt, il pointa son gros gland à l'entrée de mon cul, il poussa légèrement sans trop forcer pour ne pas trop me faire souffrir vu la grosseur de son engin. À mon grand étonnement, il réussit à enfoncer au complet sa grosse pine au plus profond de mon être, ce qui me procura une des plus grande jouissance de ma vie. Bien sûr, je me suis déjà fait mettre dans le cul auparavant mais les queues n'étaient pas aussi grosses que celle de mon frère.

Il commença d'ailleurs à accélérer les coups de butoirs de plus en plus profondement et de plus en plus vite. Nous avons passé ainsi une bonne trentaine de minutes à se faire l'amour, lui à m'enculer et moi à le sucer et vice-versa. Lui il est venu dans ma bouche et moi aussi dans la sienne. Nous avons tout avalé. Hum le jus d'homme, quel délice! Je me suis régalé de ce merveilleux foutre bien épais!

Nous avons passez un merveilleux moment ensemble et laissez-moi vous dire que quand nos parents sonts partis, on en profite le plus longtemps possible. Nous faisons l'amour pendant des heures, jusqu'à nous épuiser et parfois même, avec des copains de mon frère mais ça, c'est une tout autre histoire.

NB: Si vous avez aimé cette histoire(en passant c'est la première que
j'écris) laissez-moi vos commentaires!  Merci d'avance.


Faites plaisir à l'auteur, vous pouvez toujours laisser un petit commentaire!!! Cliquez ici et ajoutez un sujet!


Fonds d'acquisition accumulé à ce jour: 36,73€
Contribuer au fonds d'acquisition
Ce fonds permettra d'acquérir des périodiques que nous n'avons pas retrouvé gratuitement pour l'archivage.

Pour vous remercier, tous ceux qui contribuent 10€ et plus recevront une copie gratuite de l'Anthologie Volume 1 qui a été publiée le 28 mai sur Amazon.